Header - Sheet Music

Vitrine des compositeurs

Maxime McKinley: Biographie

Maxime McKinley
1979 -
Région: Québec

Maxime McKinley

Maxime McKinley est né en 1979 dans les Cantons de l’Est (au Québec), et vit à Montréal. Il a obtenu, en 2004, Le Prix avec grande distinction du Conservatoire de Montréal, où il a étudié la composition avec Michel Gonneville. Il a aussi obtenu, en 2009, un doctorat en composition de l’Université de Montréal, sous la direction d’Isabelle Panneton. Entre 2007 et 2010, il séjourne deux fois à Paris pour se perfectionner auprès de Martin Matalon. Il a également bénéficié de cours de maître ou particuliers avec les compositeurs Hugues Dufourt, Peter Eötvös, Kenneth Hesketh, Philippe Leroux, Armando Luna et Bruno Mantovani.

Maxime McKinley a reçu des commandes de plusieurs ensembles et organismes d’horizons très variés, allant de la musique contemporaine spécialisée à l’orchestre symphonique, d’instruments anciens aux collaborations multidisciplinaires. Ces dernières années, ses œuvres ont été interprétées, entre autres, par l’Orchestre symphonique de Montréal (Kent Nagano), l’Esprit Orchestra de Toronto (Alex Pauk), Toronto New Music Concerts, le Toronto Symphony Youth Orchestra (Alain Trudel), l’Orchestre symphonique des jeunes de Montréal (Louis Lavigueur), le Camerata de las Américas (Jose Luis Castillo), Clavecin en concert, l’Orchestre de la francophonie (Jean-Philippe Tremblay), l’Ensemble Allogène, l’Ensemble Caprice (Matthias Maute), l’Ensemble contemporain de Montréal+ (Véronique Lacroix), Meitar Ensemble, le Trio Fibonacci, le Trio Hochelaga, les duos Andrew Wan/Jonathan Crow, aTonalHits, Mandolini/Poulin, Prémices, ainsi que par des solistes tels que Julie-Anne Derome, Jérôme Ducharme, Pablo Gómez, Matthias Maute et Matan Porat. Ses œuvres sont interprétées régulièrement au Québec, ailleurs au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Allemagne, en France et en Italie, en plus d’être radiodiffusées sur les ondes de CBC Radio Two et d’Espace Musique de Radio-Canada.

Maxime McKinley a reçu, en 2014, le Prix Opus du Compositeur de l’année, décerné par le Conseil québécois de la musique pour la saison artistique 2012-2013. Il a aussi obtenu le Prix d’Europe de composition 2009 (Prix Père-Fernand-Lindsay), onze prix au concours national Jeunes compositeurs de la Fondation Socan (dont le Grand Prix John-Weinzweig ex-aequo en 2011), et le Prix collégien de musique contemporaine (2011). En 2013, sa pièce Hommage à Louis C. Tiffany était en nomination pour le prix Opus de la création de l’année. Il a obtenu diverses bourses pour ses travaux, notamment du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec, de la Fondation Socan et de la Faculté des études supérieures de l’Université de Montréal. Il est membre de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique du Canada (Socan) et compositeur agréé du Centre de musique canadienne (CMC). Il a été membre du comité artistique de la Société Codes d’accès en 2002-2003, et fait présentement partie du comité artistique de la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ, depuis 2008), du conseil national de la Ligue canadienne des compositeurs (LCC, depuis 2009), et du comité de rédaction de la revue Circuit (depuis 2012). Auteur, il a publié des textes au Québec et en France, notamment des articles musicologiques dans Circuit – dont il a été le directeur administratif et le secrétaire de rédaction de 2010 à 2012 –, et des poèmes dans Le Quartanier et Les écrits. Il sera compositeur en résidence à la Chapelle historique du Bon-Pasteur de 2011 à 2014

Photo © Anna Lupien

Musiflots

Cliquez ici pour écouter toutes les œuvres de Maxime McKinley